Angoulême Sorcier Index du Forum
Angoulême Sorcier
Forum rpg contemporain et fantastique.
 
Angoulême Sorcier Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Joëlle Menart dite Joe (Morte) ::

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Angoulême Sorcier Index du Forum -> La Gazette d'Angoulême Sorcier -> Cadastre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Joëlle Menart
enfant/adolescent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2010
Messages: 13
Rôle: touriste
Féminin
Âge: 14
Focus: aucun
FICHE: URL

MessagePosté le: Lun 23 Aoû - 19:45 (2010)    Sujet du message: Joëlle Menart dite Joe (Morte) Répondre en citant

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
 
PRESENTATION
  

  
teeuu
teueu
Niveau de vie
  

    C'est pas très glorieux.
    Joe ne vit pas dans la misère, loin de là.
    Son père gagne pas mal d'argent, mais le hic c'est que sa mère pompe tout. Joëlle, elle n'est pas très dépensière, et puis elle n'aime pas trop "posséder", donc la simplicité de ses moyens matériels lui convient parfaitement.


Domicile
  

    Immeuble des années 70, la palme d'or du mauvais goût en matière d'architecture.
    Il est assez grand et situé dans un quartier assez agréable.
    Mais il est meuble avec le goût déplorable de sa mère. Et à l'intérieur la joie de vivre des quatres plus petits ne suffit pas à diminuer la attention que les deux adultes crées. Le temps que Joe ne passe pas à s'occuper des autres ou à être collège, elle le passe dehors. Dans le centre ville d'Angoulême.


HISTORIQUE
  


    Joe, née Joëlle Melissa Angèle Menart à Paris. Ses parents sont des gens assez aisés et qui mène un train de vie pour le moins … conservateur.
    Mme Menart, Christine vient de la grande ville de Paris, elle a été élevée à la one again entre les show musicaux de sa mère et les maîtresses de son père. Elle est à peine allée à l’école et à décidé très jeune qu’elle se trouverait un mari riche et qu’elle ferait les soldes aux galeries Lafayette.
    Mr Menart de son prénom Antoine vient de la campagne française. Il a été élevé dans un contexte intellectuel et érudit, son père professeur et sa mère femme au foyer respectable et de bonnes manières. Il a fait de grandes études à Paris et c’est là qu’il a rencontré Christine et qu’il est tombé amoureux de la grâce et de la beauté de cette femme. Et elle est tombée amoureuse de son humour cynique et de son esprit cartésien, mais surtout de son futur salaire.

    Ils se marièrent tôt, trop tôt peut être. Mais il fallait expliquer ce ventre grossissant aux parents d’Antoine, et puis ça ne semblait pas une si mauvaise idée. Les deux tourtereaux liés par les liens sacrés du mariage désenchantèrent bien vite quand Antoine du partir à Angoulême pour continuer à percevoir un revenu. Joëlle grandit dans cette ville, et contempla de ses yeux d’enfant mais avec le cynisme et le réalisme de son père qui grandissait déjà en elle, elle contempla son père qui se tuait au travail et qui ne trouvait même plus le temps d’avoir l’air intelligent, d’un  côté. Et sa mère qui persistait dans sa frénésie dépensière et qui continuait de pondre des marmots. C’est comme ça que Joe devint la nounou attitrée d’une famille qu’elle ne considérait pas réellement comme la sienne. Au bout de ses quatre autres frères et sœurs la mère fut moins productive. La famille due faire face à deux tragiques morts-née, cela ,n’arrangea pas les tendances dépensières de Christine.

    Joe se retrouva bien vite à la tête de la fratrie des gamins. Comme tout les enfants elle n’aimait pas trop aller à l’école et comme sa mère considérait que c’était plus pratique si Joëlle restait à la maison, inconsciemment elle ne l’incitait pas vraiment à plus d’assiduité. Pourtant Christine, comme toute les mères, aimait sa fille et aurait voulu qu’elle réussisse. Malheureusement elle s’aimait peut être plus elle-même et ne faisait preuve de réelles complicité avec sa fille qu’en de très rares instants.
    Joe, elle, nourrissait un certain mépris pour sa mère qu’elle jugeait totalement irresponsable.

    Sa mère se rendait tout les mercredi après-midi chez la voyante. C’était une vieille folle qui vivant dans un cabanon au fond d’une impasse d’Angoulême. Suffisamment près pour pouvoir y aller à pied. Pendant ce temps du haut de ses douze ans, Joe chaperonnait ses 4 frères et sœurs. Sa mère devait rentrer vers les 15h un peu avant le gouter. Il arrivait qu’elle soit en retard, mais cette fois si, une heure s'écoula sans qu'elle ne passa la porte d'entrée.
    Joe tanqua grands et petits devant la télé et se rendit dans le cabanon.
    Elle entrait pour la première fois dans ce lieu étrange. De l’extérieur il avait un aspect vraiment miteux et sale. Mais à l’intérieur, et c'était surprenant, il était propre et bien entretenu.
    Il y a avait une table avec une chaise de chaque côté, d’un côté sa mère de l’autre la chtarbée et une étagère avec des tas d’objets. Certains connus de Joe, d’autre dont elle n’aurait pas pu dire l’utilité. Elle trouva sa mère dans une euphorie qu’elle lui connaissait bien, et la vieille femme en face, étrangement calme, tentant de la résonner. L’arrivée de Joe mis un terme à leur conversation, et Christine en voyant sa fille réalisa le temps qu'elle avait perdu dans cette bicoque. Elle paya la vieille femme et voulu partir en emmenant sa fille, mais celle-ci lui demanda de partir devant. Joe en voulait à cette voyante et décida qu’il était temps d’avoir une discussion avec elle.

    La voyante fut d’abord surprise qu’une si jeune fille s’adresse à elle avec autant de panache. Puis elle lui expliqua que malgré son réel dont de voyance elle ne pouvait pas prédire leur avenir à des gens qui n’avait pas de magie en eux. Plus jeune elle avait bravé des interdit liés à son don: comme par exemple ne pas révéler des choses décisives sur le futur de quelqu’un sans l’accord du ministère de la magie et contrat avec celui-ci ou encore forcer les voix du destin pour lire l‘avenir des gens sans pouvoirs par exemple. Elle était très fière et aimait que les gens s’intéresse à elle, voila pourquoi elle utilisait son don à tord et à travers. Elle avait eu une période de grande gloire, puis s’était fait exclure du monde magique. Depuis elle était recluse ici à Angoulême et était bien trop vieille pour exercer un métier honnête.
    Joëlle se moqua ouvertement d’elle, mais pendant les deux ans qui suivirent et par un concours de circonstances qui est si propre à cette capacité qu’on les hommes de créer des liens étranges quand la vie leur parait trop fade. Les deux femmes continuèrent de se fréquenter, si bien qu’un jour, Gaby, la voyante proposa à Joe de lui ouvrir les portes du monde de la magie.

    « C’est bien parce que je te fait confiance hein. Parce que si tu parles de ça à qui que se soit, ma pauvre, le Ministère j’ose même pas imaginer ce qu’il va me faire. »

    Joe avait repris l’habitude de rire en la présence de Gaby. Elle trouvait toujours ses élucubrations sur la magie absurde et était incapable d’y croire. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles Gaby voulait absolument lui montrer l’Angoulême sorcier.

    "Archi-bonze de l'île en crabe"


La porte s’ouvrit et POF.


   

 
    CARACTERE    
    Pour ça, Joe ressemble beaucoup à son père, et il faut admettre qu'elle a rarement eu l'occasion de prendre sa propre voix. Elle est cynique et ne croit que ce qu'elle voit. Elle n'a pas d'espoir pour le futur, très peu d'envie et une curiosité bien cachée qu'il faut titiller avec tact au risque qu'elle ne s'éveille pas. Joëlle est quelqu'un d'aimant et responsable, qui aime et sait prendre soin des autres. Seulement son aspect froid et distant qu'elle cultive assez volontairement ne donne pas trop envie aux gens de lui accorder leur confiance. Elle sait agir comme il le faut quand il le faut et est de bon conseil de par sa grande perspicacité et sa clairvoyance. Lorsqu'elle fait de l'humour il s'agit le plus souvent de petite remarques piquantes et parfois blessantes qui tombent à point et qui visent juste. Joe ne s'est pas fait beaucoup d'amis au collège, et que se soit clair pour tout le monde, elle n'en veut pas. Elle a du mal à rentrer dans un moule hiérarchique, et supporte mal la loi des adultes qu'elle trouve le plus souvent stupide. Au collège elle était considérée comme de la racaille qui fume, crainte admirée ou ignorée mais jamais aimé. Elle n'a pas non plus de relation privilégiée avec l'un ou l'autre de ses frères et soeurs, ayant toujours était la grande qui prend soin d'eux elle ne partage pas trop l'intimité qu'ils ont les uns avec les autres. Malgré tout le détachement qu'elle peut donner l'impression d'avoir, Joe reste une enfant qui a envie de pleurer à chaque fois qu'elle a mal.
  • PHYSIQUE 
    Joe ne se distingue pas trop des autres gamines de son âge. Elle est en pleine puberté et ne supporte pas son corps. Elle fait parti des filles qui sont un peu en retard et cela lui allait très bien. Elle a des poils sous les bras qu'elle ne sait pas comment épiler et des seins qui poussent et qui lui font terriblement mal. Sa peau et ses cheveux ne sont pas trop gras. Mais elle a quand même quelques boutons qui se font la guerre sur son visage. Elle affiche constamment un air blasé et détaché de tout. Elle porte des habits simples. Sa gestuelle malgré tout est assez gracieuse et c'est une enfant qui a beaucoup de ressources physique, elle est très rarement malade et a une très bonne endurance. Son assurance fait en général peur aux garçons qui préfères les bimbos à paillettes. Malgré sa puberté, Joe n'a pas vraiment de complexe et elle se fiche pas mal de ce qu'elle porte, allant de la jupe plissée au baggy informe. Elle a une peau qui bronze facilement et qui n'est pas très sensible.
   


   
Rapport avec la magie    


    Tant qu'elle n'a pas de preuve de l'existence de la magie, Joe ne voudra pas y croire. Quand bien même il y en aurait une sous ses yeux il faudrait qu'elle soit suffisamment convaincante.
    Pourtant, même avec une tête aussi dure que la sienne, il y a fort à parier qu'elle doive se faire une raison. Et peut être même pourquoi pas, se découvrir elle-même magicienne.


Magie : (Faites votre proposition par mp, Mr Minchin vous aidera à la définir au plus juste. Attention, au départ, votre capacité magique sera déterminée en fonction de différents facteurs. Mais dans tous les cas, ne seront acceptées que des capacités RAISONNABLES. A vous de les faire grandir  Wink   )
Focus : (Quel objet/rituel/incantation/gestes etc... est indispensable à la pratique de la magie pour votre personnage ?)
   


Dernière édition par Joëlle Menart le Lun 23 Aoû - 21:39 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 23 Aoû - 19:45 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Monsieur Minchin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2008
Messages: 324
Rôle: administrateur supreme
Masculin
Âge: 36 ans
Focus: baguette, élément de rituel, voix
FICHE: URL

MessagePosté le: Lun 23 Aoû - 21:18 (2010)    Sujet du message: Joëlle Menart dite Joe (Morte) Répondre en citant

Citation:
...
    Pour tout cela j'aimerais avoir l'avis de Mr Minchin. Dans quelle mesure un moldue peut il voir de la magie, est il seulement possible d'entrer dans l'angoulême sorcier. Si possible j'aimerais que mon personnage développe un bout de truc de merde de magie, quitte à ce que se soit vraiment trois fois rien? Peut être que ma fiche est improbable ?

        Dans l'Angoulême normale, effectivement, un moldu ne verrait pas la magie : La réalité elle même, tendue par des règles pré établies, ferait tout pour donner une explication logique à ce qu'un moldu verrait de la magie.
        Mais dans Angoulême Sorcier, il n'y a pas de règles. Alors, je dirais qu'un tel personnage donnerait des réponses logiques à un évènements (rien que l'ambiance : Cette rue a été décorée pour faire partie d'un film sur le XIX ème siècle !), deux choses : Bien sûr, il y a un truc... Mais à force à force, l'esprit cartésien de Joe finira par se dire qu'il y a TROP de trucs. TROP de choses étranges et que décidément, c'est toute une ville qui est dédiée à la magie.
        Quant à "Moldu" et "non moldu", c'est une classification du ministère. Le ministère de la magie ne comprend qu'une partie des sorciers. La plus organisée d'ailleurs. Mais il y a d'autres magiciens hors des sentiers battus du Ministère de la Magie. Bien d'autres. Et eux savent que ce qui diférencie les moldus des non moldus, ce n'est pas un gène magique, une particule ou un sang pur sorcier, ce qui diférencie un moldu d'un non moldu c'est sa capacité à croire que d'autres voies sont possibles et la foi qu'il met dans ces croyances.
        En gros, à partir du moment où Joe devra reconnaître qu'il  y a vraiment un truc qui cloche, tu peux lui fabriquer SA façon de voir la magie et lui faire découvrir les différentes façons de l'apprivoiser. Ici.
        Dans le monde réel en revanche, ce sera une autre paire de manche. Il se pourrait que, n'ayant pas assez de "foi" en sa propre magie, elle n'arrive simplement à rien... ça, c'est à toi de voir.
        Quant à quelle sorte de magie, il te faudra lui trouver un maître. La voie autodidacte est possible aussi, mais elle est longue, très longue et les résultats ténus. Cependant, comme ton personnage a l'air plutôt revêche et que tu ne veux que "un bout de truc de merde de magie", ça peut être la solution ^^
        quoi... des choses évidentes : Pourquoi pas s'entrainer à.. ouvrir des trucs ?, à éteindre des feux, les allumer c'est plus dur. A bouger des choses, les faire voler c'est plus dur. Bon, tu vas me dire que c'est un peu tiré par les cheveux, mais bon, je te propose l'idée aussi : Vu qu'elle s'imagine qu'il y a des trucs partout au départ, qu'elle est dure à convaincre etc, pourquoi ne pas lui donner un pouvoir d'illusions ? Incapable de faire réellement apparaître des choses, elle en fait cependant apparaître des images de choses ?
          C'est à toi de voir ce que tu veux lui donner... Mais c'est un personnage tout à fait probable ! Surtout qu'avec un tel caractère cela suppose une grande volonté et qui dit grande volonté, dit grande force d'esprit : Le terrain idéal d'un nouveau mage^^.

        Après Edition :

        Bien, si nous sommes d'accord... Pour tes pouvoirs, je te laisse libre, envoie un mp pour éditer, je vérouille ta fiche.

        VALIDEE ! 

        ______________________
        Je travaille ! Moi !
        Revenir en haut
        Visiter le site web du posteur
        Contenu Sponsorisé






        MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:24 (2017)    Sujet du message: Joëlle Menart dite Joe (Morte)

        Revenir en haut
        Montrer les messages depuis:   
        Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Angoulême Sorcier Index du Forum -> La Gazette d'Angoulême Sorcier -> Cadastre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
        Page 1 sur 1

         
        Sauter vers:  

        Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
        Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
        Modified by M.Minchin Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
        Traduction par : phpBB-fr.com