Angoulême Sorcier Index du Forum
Angoulême Sorcier
Forum rpg contemporain et fantastique.
 
Angoulême Sorcier Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Thomas Rivière (Mort) ::

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Angoulême Sorcier Index du Forum -> La Gazette d'Angoulême Sorcier -> Cadastre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Thomas Rivière
Adulte

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 12
Rôle: Médicomage
Masculin
Âge: 35
Focus: Baguette, mains, voix.
FICHE: URL

MessagePosté le: Lun 18 Oct - 00:13 (2010)    Sujet du message: Thomas Rivière (Mort) Répondre en citant

    Prénom et Nom : Thomas Rivière

    Âge ou/et date de naissance : 33 ans. Né le 30 décembre 1976

    Origine : France

    Particularité/Race : Sorcier humain

    Profession : Médecin /médicomage

    Historique :

    En plein préparatifs du réveillon du jour de l’an, Margaux sentit les premières contractions.
    Elle se tint le ventre un instant, ayant l’égoïste espoir que le bébé attendrait quelques jours, que c’était une fausse alerte et qu’elle allait pouvoir fêter dignement le passage à l’année 1977 avec sa famille et ses amis, plutôt que de se retrouver coincée à la maternité.

    Elle redoutait cet instant, quand bien même Thomas avait été un bébé désiré. Elle prévint sa mère qui décida qu’il était temps, elle était à quelques jours du terme, ce n’était sûrement pas une fausse alerte.

    Pas de futur papa angoissé dans ce défilé paniqué vers la clinique. Lui avait déserté trois mois auparavant, n’assumant finalement pas ce projet qu’il pensait réfléchi.

    Margaux se montra fort courageuse, et c’est au bout de 12H00 de souffrance régulière que Thomas arriva dans sa vie.

    A cet instant, le bébé criant vigoureusement fut vite éloigné et emmailloté, la mère, elle, avait pâlit et hurlé.
    Un flot de sang se répandait sous elle, une hémorragie que les médecins prédisaient déjà fatale. Une sage femme, prise d’une impulsion folle décida que cette mère avait le droit de voir son enfant avant de périr et posa le nouveau-né sur son sein.

    « Thomas…je t’aime… » Dit-elle avec amour en voyant son enfant avant de perdre connaissance.

    Les médecins avaient définitivement perdu espoir et dans leurs gestes pourtant vifs on arrivait déjà à voir la fin d’un combat perdu d’avance.

    L’enfant hurla tandis que le miracle avait lieu. L’hémorragie cessa comme si elle n’avait jamais été. Mieux, en quelques minutes, la jeune femme rosit de nouveau et sembla régénérée de l’intérieur. Un miracle, c’était bien ça.

    Margaux revenait des portes de la mort, laissant les médecins médusés et ébahis.
    Aussitôt, elle fut nommée la miraculée et jamais un séjour dans cette maternité fut si attentivement suivit et respecté que celui de la jeune Margaux et son petit Thomas.

    Le nourrisson ignorait alors qu’il avait sauvé sa mère, qu’il avait su, pourtant âgé d’à peine quelques minutes, faire venir en lui l’aura magique qui le ferait si particulier.

    La magie, les illusions, dans la famille de Thomas, n’étaient qu’une rumeur folle ou une probable résultante du LSD.
    Aucun sorcier n’était là pour deviner l’avenir du garçonnet qui grandissait l’esprit plein de questions. Il avait bien une sorte de «don», du moins d’intuition, pensait-t-il. Il paraissait en effet voir, deviner les maux des autres. On le prit pour une sorte de jeune magnétiseur. Il voyait en effet, quand il se concentrait longuement, une sorte de lueur chez les personnes souffrantes qui englobait le point de leur peine. Seulement, ce don était bien ridicule quand après, il ne savait les soigner…

    Ainsi, attiré depuis toujours par le médical et poussé par cette sorte de magnétisme, Thomas décida d’étudier la médecine. Il suivit un cursus classique, se montrant vite passionné et très doué, sa mémoire et sa dextérité étant un fort atout. Il laissa doucement s’oublier son « don », le laissant s’endormir en lui, y voyant là juste un bon instinct et ne voulant pas s’associer avec les divers charlatans qui disaient voir et pouvoir soigner le mal d’une pensée.

    Au moment de se choisir une spécialisation, à l’aube de ses 20 ans, tout bascula dans sa vie.

    Il reçut une lettre, un homme devait lui parler, et disait connaître ses dons. Thomas aurait jeté la lettre au feu si celle-ci ne contenait pas plus surprenant. Le mystérieux homme parlait de véritables évènements de son passé. Ces mystères que Thomas avait placé sous l’idée d’un vague don, de petits miracles, trouvaient sous la plume de cet homme une nouvelle explication. Il serait un mage, un guérisseur né, et il devait apprendre à manipuler les sphères magiques …

    Thomas resta longuement perdu et laissa la lettre de côté.
    Cependant, les semaines qui suivirent, il n’arriva plus à se concentrer suffisamment, à progresser, à retrouver sa passion studieuse. Ce mystère lui rongeait l’esprit et il n’avait plus qu’une envie, le percer et voir si tout ceci pouvait être vrai.

    Les années qui suivirent, Thomas fut donc prit sous l’aile d’un médicomage d’Angoulême-sorcier, qui l’hébergea et qui le forma patiemment, lui apprenant la magie, mais surtout la médecine magique. Il lui enseigna tout ce qu’il savait et fit se développer chez Thomas son don fabuleux. Le jeune homme se montra encore une fois doué et inventif, il avait de plus une faculté à faire le vide en lui, à se concentrer, ce qui exacerba son don et ses talents magiques de guérison.
    Il développa ses propres soins, ses propres cures et mis à profit également ses connaissances moldues.
    Il devint donc rapidement l’un des médecins officiels de l’hôpital de saint-Egeria.


    Physique et caractère : Thomas est un homme beau, typique, il pourrait aisément incarner un de ces médecins sexy des feuilletons américains. Son visage bien fait, illuminé par un regard vert profond, ses cheveux soyeux châtains aux reflets roux juste ce qu’il faut font de lui un tombeur. Nombreuses femmes, d’ailleurs ont déjà chuté dans ses doux filets. Cependant jusqu’alors, le médecin n’avait pas de place pour autre chose que des aventures distrayantes sans lendemain. Il avait trop de travail par ailleurs pour commencer à s’engager auprès d’une femme. Il est toutefois un amant tendre et respectueux, mais ces dames ne peuvent faire autrement que de laisser partir ce bel apollon vers d’autres lits qui consoleront ses soirées en solitaire après avoir soigné la misère.

    Thomas a un charme qui ne séduit pas seulement les femmes. Les hommes également sont apaisés par son air accueillant, détendu et souvent ses patients disent de lui qu’il est attentif, compréhensif et délicat. Une seule chose quelque peu étrange chez cet homme est un côté lunatique particulier. Son humeur n’est pas en cause, plutôt sa parole. Parfois, Thomas se montre psychologue, loquace, amical et enjoué, rassurant et apaisant, auprès de ses patients. D’autres, il se montre uniquement silencieux, concentré, distant et ne se contente que de quelques interjections pour intervenir auprès de ses patients. Rien ne peut prédire de quel côté penchera la balance, personne ne sait expliquer d’où sortent ces deux attitudes bien tranchées.

    Magie : Thomas a une formation poussée de médecine magique. Il a ajouté à cette formation un don naturel pour la détection des maux, le repérage des blessures les plus intérieures, physique et ces derniers temps, à force d’une profonde concentration, morales. Spécialisé dans les soins sorciers, il a également une très bonne connaissance des potions, confectionnant médicaments et onguents magiques.

    Focus : Une baguette magique, mais aussi sa voix et ses mains apposée sur le corps de ses patients, tout simplement.

    Niveau de vie : Thomas à un niveau de vie bourgeois, mais sa générosité est telle qu’on ne peut pas dire qu’il profite complètement de son statut, préférant donner aux plus démunis et ayant une tendance à dépenser ce qu’il reste dans des loisirs futiles et éphémères.

    Domicile : Thomas a vécu jusqu’à présent dans des locaux de l’hôpital, mais il n’en peut plus de ce lieu défraîchit et il aimerait couper d’avantage avec son travail. Il cherche donc à prendre une chambre en ville, sûrement à la pension Finnighan.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 18 Oct - 00:13 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Monsieur Minchin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2008
Messages: 324
Rôle: administrateur supreme
Masculin
Âge: 36 ans
Focus: baguette, élément de rituel, voix
FICHE: URL

MessagePosté le: Lun 18 Oct - 11:26 (2010)    Sujet du message: Thomas Rivière (Mort) Répondre en citant

Je suis... bluffé et enchanté de te voir rejoindre notre toute petite communauté !
J'ai lu ta fiche avec un grand plaisir : Simple, bien faite, originale mais pas trop, pas de faute(ou elles ne m'ont pas arraché les yeux ^^) une magie bien cernée, prometteuse... Chapeau ! Rien à redire !

VALIDÉ !!!  

______________________
Je travaille ! Moi !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:26 (2017)    Sujet du message: Thomas Rivière (Mort)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Angoulême Sorcier Index du Forum -> La Gazette d'Angoulême Sorcier -> Cadastre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Modified by M.Minchin Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com