Angoulême Sorcier Index du Forum
Angoulême Sorcier
Forum rpg contemporain et fantastique.
 
Angoulême Sorcier Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Changement de décors pour un Roublard ::

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Angoulême Sorcier Index du Forum -> Rue du Hâ -> Les rues d'Angoulême Sorcier
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Renaud Rabenkorf
Adulte

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 95
Rôle: Forgeron
Masculin
Âge: 24
Focus: Bague avec une tête de corbeau
FICHE: URL

MessagePosté le: Lun 7 Mar - 01:46 (2011)    Sujet du message: Changement de décors pour un Roublard Répondre en citant

(hj: le scénario ce passe durant la journée de la troisième nuit (Acte V) ce poste et une sorte de petit résumé pour que mon personnage soit directement dans le vif du sujet)

Alors que Renaud et Alita entre à Angoulême sorcier par la porte. Que ne fût pas le choc de Renaud, de voir tout ces vieux bâtiments avec des formes architecturale plus bizarres les unes que les autres, et des personnes habillées d'une autre époque, il se tourna vers Alita et lui dit avec un petite voix

- T'es sûre ... qu'on s'est pas trompé d'endroit la ?!

lui dit-il en Allemand, avec un regarde interrogatif. Alita se tourne à son tour vers Renaud, et lui dit avec un sourire jusqu'aux oreilles, avec sa main gauche qui fait le signe de la victoire.

- Non non ! on sait pas trompés, on est au bon endroit, et je t'ai dis de parler Français

Alita était très heureuse d'être enfin revenue après 2 ans d'absence, Renaud quant à lui, n'était pas beaucoup rassurer... Puis Alita lui donne une bourse, Renaud regarde a l'intérieur et voit plusieurs pièces, il regarde alors Alita et lui demande

- Et sa ? c'pourquoi faire ?
- Sa monsieur c'est pour toi, car moi je vais aller voir une amie et je vais rester avec elle toute la nuit, et toi tu iras à l'Auberge
- Q... Qu... Que... Quoi ?!

Pour le rassurer Alita lui caresses alors les cheveux en faisant des aller et retour très rapidement.

- Arrête c'est gênant
- En quoi c'est gênant ! j'ai le droit de caressés les cheveux de mon petit Nono adoré, et puis même si tu râle je sais que tu aime bien quand je fais ça
- Ouais c'est p't-être pas gênant pour toi! mais pour moi oui!
- Oh! il est tout rouge dit donc
- Arrête! après t'vas râlé parce que j'ai encore l'cheveux en bordel
- Mais non!

Puis quand elle arrêta cette marque affective, elle part en courant dans une petite rue, en faisant un signe d'au revoir à Renaud, laissant celui-ci tout seul dans une ville qu'il ne connait absolument pas. Après une ou deux minutes sans bougé, car complètement médusé par l'aptitude d'Alita pour l'avoir laisser comme ça. Il regarde alors autour de lui et voit une boutique avec des livres, il regarde alors l'enseigne et voit, La Librairie des lumières, mais ne sachant pas énormément, bien lire, il ne regarde que très brièvement la boutique, et décide de remonter la Rue du Hâ, voir si il y aurait pas une Auberge pour y réserver une chambre cette nuit, mais rien, alors il continua car la rue était encore longue, puis quant il demande a une personne ou est-ce qu'il pourrait trouver une auberge, celle-ci fait la sourde oreille et continuer son chemin, alors Renaud qui commence a s'énerver s'alluma une cigarette, continua son escapade dans la ville et s'arrête devant une boutique qui à même plus de peinture, tout est gris il regarde alors par la fenêtre et voit plusieurs bout de bois, puis en y regardant de plus prêt il voit des sortes de baguette japonaise, avec plein de décoration dessus, Joli se dit-il, puis il regarda l'enseigne du magasin, et voit, La Baguette d'Or, il se dit alors *Bah merde, sa fait cher la baguette surtout pour ce que l'on en fait après* pense t-il en allemand. Mais peu importe Renaud n'était pas là pour faire du tourisme. Il continua son ascension dans la rue, puis il voit quelque rue plus tard une grande place, et en plein milieux un grand bâtiment colorés, il demanda a une personne quel est se bâtiment, la personne le regarde bizarrement et lui dit

- Pfff désolé mais je ne répond pas a un Clochard, je suis quelqu'un de bien trop prestigieux pour cela !

Renaud qui n'a guère apprécier cette phrase le chope par le colback le soulève de terre avance son visage vers le sien et lui cri :

- T'as un problème la sous-merde squelettique sans poils décoloré en queue d'Pie d'la bourgeoisie du second rang! J'pue sa t'irrites les yeux c'est ça ?! j'ai eu une gueule qui t'r'vient pas hein ! tu veux que j't'arrange la tienne de gueule ! pour moi y'a pas de soucis au moins sa m'défoulera parce que les gens d'ton espèce j'les crames t'm'entend ! j'les crames !, alors t'vas m'dire ! c'est quoi c'te saloperie de bâtiment ! avant que j'défonce ton pif en milles morceaux OK !
- C... C... C'est l'ho... l'ho.... l'hôtel de Ville ! par pitié laisser moi partir
- Aller dégage et marche à l'ombre !

Renaud lâche la personne qu'il avait soulevé de terre et se dit qu'il à enfin trouver une solution pour savoir ou il y aurait une auberge, il s'avance avec un air tout content, mais pour une raison inconnue, Renaud, la poignée sur la porte de l'hôtel de ville dans la main, fait marche arrière et décide de ne pas entrer, il à ressenti comme une alerte, une Aura de mort, le prévenant d'un danger, Renaud qui généralement est jamais froussard, et ne crois pas à ce genre de chose, cède sous cette alerte, et continue son chemin ... Puis après quelque minutes de marche dans la Rue du Hâ, le crépuscule commençait doucement à faire son apparition, un vent plus froid s'installer, Renaud arriver alors devant une boutique qui s'appelle Rangromd Fine jewellery, la décoration était beaucoup plus jolie que la précédente boutique, quant il regarda a l'intérieur il vit une personne entrain de tripoté quelque chose, il regarda ensuite tout autour et voit plusieurs bijoux et cristaux. Renaud regarda une nouvelle fois autour de lui puis, prend une rue qui s'appelle, Rue des Alchimistes, après quelque pas de plus dans cette rue Renaud arrive devant une sorte de maison désinfecter, il regarda autour de lui une nouvelle fois, pour voir si il y à personnes, puis brise une fenêtre et entre a l'intérieur, il avait enfin trouvé un endroit pour dormir ...

Alors que le soleil dormait à poings ferme, Renaud quant à lui n'arriver pas a trouvé le sommeil, il pensé a Alita qui était sans doute entrain de boire une bonne bière bien fraîche, sa l'énervé tellement qu'il décida de se levé et commence a s'entrainer sur le contrôle du feux, pour pouvoir mieux la brûlé quand il la verra, chose qu'il ne fera jamais d'ailleurs. Il alluma alors son briquet prit la flamme dans sa main et essaie de la faire grossir, mais sans succès, puis celle-ci s'éteint brusquement, et juste après Renaud entendit une porte se fermé brutalement, énerver de son échec, il change et prend sa Lame de Damas, qui n'a pas encore son manche papillon, et s'entrainer avec ... Après une petite vingtaines de minutes il décide de faire une petite pause il range alors sa lame, et s'allume une cigarette, s'assoie tout en regardant le ciel, et chantonne, un air des Beatles. Puis il entend une personnes entrain de tambourinés sur une porte, il regarde d'un bref coup d'oeil et voit deux silhouettes, c'est pas grâce ce dit il à ce moment puis revient à ses occupations. Et puis une ou deux minutes après, il entend un cris étrange, comme-ci on était entrain d'étrangler un porc, il décida alors de rester ou il est, car pour lui sa n'avait pas d'importance, mais trop curieux la lame de Damas à la main, il décida alors d'aller en direction de l'Hôtel de Ville pour voir ce qu'il ce passe ... Pendant son chemin, il entendit des voix, et une qui crier a l'aide, alors il commence à courir, enfin un peut d'action se dit-il, puis pendant sa course contre la montre, il tourna la tête vers sa droite et remarque une silhouette qui disparaît dans l'ombre d'une petite ruelle, il s'arrêta regarda autour de lui et commence à avancer vers la petite ruelle, et voit un homme tout de noir vêtue qui lui fait signe de venir vers lui, Renaud décide alors d'avancer vers cette personne, toujours la lame a la mains, mais quand il entend comme des aboiements de chien, il tourne sa tête vers sa gauche, et quand il regarde à nouveau dans la ruelle, la personne avait disparût, Mais il avait laisser une feuille, avec marqué :

"La vérité est sous tes yeux, regarde bien! Ou tu feras partie toi aussi de nos ennemis de toujours!"


il froisse la feuille et la met dans sa poche, et sort de la petite ruelle, pour revenir sur la Rue du Hâ et remonte en direction de l'Hôtel de Ville, une fois arrive sur la place, il serre avec sa mains droit la lame de Damas, et décide de s'approcher de l'hôtel de Ville, il regarde par l'une des nombreuses fenêtre présente pour voir ce qui se trame. Il remarque plusieurs personnes dans l'Hôtel de Ville et décide d'entrer a l'intérieur...

(Suite ICI)
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 7 Mar - 01:46 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Angoulême Sorcier Index du Forum -> Rue du Hâ -> Les rues d'Angoulême Sorcier Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Modified by M.Minchin Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com