Angoulême Sorcier Index du Forum
Angoulême Sorcier
Forum rpg contemporain et fantastique.
 
Angoulême Sorcier Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: In the middle of the dark [en cours] ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Angoulême Sorcier Index du Forum -> Rue du Hâ -> Les rues d'Angoulême Sorcier -> Les égouts
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Angel Mordenricci
enfant/adolescent

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2010
Messages: 55
Rôle: Allumeur des Rues
Masculin
Âge: 15 ans
Focus: couteau (Io Strano)
FICHE: URL

MessagePosté le: Dim 10 Avr - 21:53 (2011)    Sujet du message: In the middle of the dark [en cours] Répondre en citant

Tout est sombre autour de moi... Je n'arrive plus à me rappeler... A quoi ressemble cette chose qu'on appelle lumière ? Je n'arrive plus à imaginer qu'une telle chose puisse encore exister dans les ténèbres absolues qui m'entourent. J'essaye d'ouvrir les yeux. Vainement. Je sens qu'une chose me ronge du plus profond de mon âme. Je sens qu'elle me ronge du plus profond de mon être.Elle écrase mon cœur , mon âme , elle engloutit ce que je suis,ce que j'étais et ce que je serais.C'est La Chose Elle m'étreint comme le fait une mère avec son enfant. Sauf que je sais que cette étreinte me tueras. Et que je ne peux l'empêcher...

*-Est ce donc ça mourir ?* me dis-je . *Se laisser engloutir par les ténèbres sans pouvoir résister ? Sans pouvoir rien changer ? *

Je me sens faible , je me sens misérable. J'aimerais pouvoir rouvrir les yeux. Mais je ne le peux pas. Ou serais-ce que je ne le veux pas ? Rien ne me retient sur cette Terre ingrate. Je n'ai ni père, ni mère. Je ne suis qu'un misérable orphelin retrouvé dans une poubelle et qu'on a nourri comme un chien.Si je meurs qui viendra pleurer sur ma tombe ? Personne. Je ne le sais que trop bien. Alors pourquoi lutter ? La Chose pourrait me permettre de quitter ce monde de douleur et de ténèbres. Je sens mon corps se relâcher. Je vais mourir. Je vais mourir. Mourir... Mourir... Mourir...

Mourir ? Non , je ne veux pas ! Tout d'un coup j'ai peur. Non ! Je ne veux pas ... J'ai peur ... Qu'y a t'il après tout après la mort ? Et s'il n'y avait rien ? Juste le néant ? Un néant encore plus profond que celui dans lequel la vie nous entraîne jour après jour ?

Soudain des milliers de souvenirs affluent dans ma tête... Les fleurs, la montagne, la mer,la lumière... La lumière ! Oh , qu'elle est belle la lumière ! Si différente de ses ténèbres ! D'autres souvenirs reviennent à moi... Mon Maître... Et puis il y a aussi cette fille que j'aurais tant voulu connaître... Luna ? Je me raccroche à ses yeux de velours.

*Je veux vivre !*

Cette idée jaillit en moi, telle une fontaine de jouvence. Je sens La Chose frémir. Elle perd du terrain. Je le sens,je le sais. Ainsi donc pour ne pas mourir , il me faut vouloir vivre ? En voilà une chose qui semble simple mais qui ne l'est pas tant...

Je ferme les yeux. Je m'imagine courir dans des champs de fleurs,baigné de leurs senteurs, ma peau inondée de soleil. Je veux vivre. Je veux revoir la lumière. Je veux ressentir les fleurs. Je veux revoir Luna. Je veux vivre ! Une intense douleur m'écrase la poitrine. La Chose veut m'avoir. Elle ne veut pas lâcher sa proie. Je me débats intérieurement. La souffrance que je ressens est si vive qu'elle m'étouffe. Mais elle me fait sentir vivant.Le feu qui parcoure mon corps me donne envie d'hurler. Mais rien ne sors de ma bouche. Un instant je pense à abandonner. A me laisser aller. A laisser la souffrance derrière moi. Mais non ! Je ne veux pas... Je ne DOIS pas mourir !

Soudain tout se relâche autour de moi. La souffrance disparais aussi subitement qu'elle était apparue.
Je suis... en vie ? Je rassemble toute mes forces pour ouvrir mes yeux. Au bout d 'un effort ultime,j'y parviens... mais soudain je me sens absorbé dans les ténèbres...

*12 HEURES PLUS TARD*


Je sursaute. Je me redresse et cogne ma tête contre un mur. Je regarde autour de moi en frémissant. Je suis trempé jusqu'aux os. Et cette puanteur ! Elle me prends à la gorge et me donne la nausée !
______________________
Sono Angel Mordenricci ,lupo mannaro dannato, per servirvi.

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 10 Avr - 21:53 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Il était une fois
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2008
Messages: 50
Rôle: Narrateur

MessagePosté le: Mar 12 Avr - 13:35 (2011)    Sujet du message: In the middle of the dark [en cours] Répondre en citant

Angel vient de LA

Angel avait échappé in extremis à la créature des limbes. Sa volonté de vivre à tous prix avait développé un bouclier éphémère contre les sucs dévastateurs du monstre et dans une demi-conscience, il avait réussi à ouvrir la lourde plaque de fonte qui lui permit de se glisser dans les égouts.

Il avait ensuite dormi longtemps, épuisé par cette rencontre dramatique, et il ouvrait les yeux, le corps torturé de brûlures éparses, sensations conséquentes aux nombreuses taches noires qui parsemaient son corps.

Mais comme si ça ne suffisait pas, l'obscurité environnante était ponctuée de petits bruits inquiétants, de petites griffes escaladant des tuyaux, cliquetant sur les pavés de pierres, alors que cent paires d'yeux brillaient faiblement, cernant le garçon. Les rats d'Angoulême-Sorcier l'avaient finalement trouvé et ils comptaient en faire leur festin...

______________________
...il y a fort longtemps, c'était hier...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Angel Mordenricci
enfant/adolescent

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2010
Messages: 55
Rôle: Allumeur des Rues
Masculin
Âge: 15 ans
Focus: couteau (Io Strano)
FICHE: URL

MessagePosté le: Dim 17 Avr - 19:28 (2011)    Sujet du message: In the middle of the dark [en cours] Répondre en citant

Je me frotte énergiquement les yeux. Je ne vois vraiment rien ici... Pourtant ,étant un demi loup-garou , mes sens ont toujours été plus affûtes que ceux des être humains normaux...
Pourtant je ne perçois rien ,pas même un minuscule rayon de soleil sortit d'une fissure quelconque ... Cependant j'entends des choses. Je les entends même très bien. De petits bruits ,tel le cliquetis de milliers de pinces de crabes ... Et puis soudain , je sens un frôlement sur mon épaule. Je me retourne vivement. Cette fois je les vois...

Ces centaines de paires d'yeux rouges m'observant dans cette sinistre obscurité. J'eus un mouvement de recul ,et je serra les dents. Je plissai les yeux, regardant à gauche et à droite. Je me retournais vivement . J'étais cerné par les rats. Je sentit une morsure à ma cheville gauche? Je sursautais en envoyant un gros coup de pied en plein dans la petite tête visqueuse. J'entendis un couinement , puis un gros "PLOUC" ! Je sentais les rats se resserrer autour de moi... Je sentais leurs colères...et leurs faims..., je balançais bêtement des coups de pieds à droite et à gauche,mais à chaque fois que j'en faisant disparaître un , un autre venait à sa place ! Je serrais les dents... J'étais fichu ! Soudain,ma main frôla mon couteau.

*- Ah bah oui ,suis-je bête ! la magie ! Heu mais... C'est pas que je maîtrise pas trop mon pouvoir mais... en fait si... *

J'attrape mon couteau à deux mains, tout en essayant de me rappeler de ce que mon maître m'avait dît...

Ah oui ! En utilisant un sacrifice,je pouvais avoir des sens égaux à ceux des loups-garous !

*-Qu'est ce qu'il disait le maître ? Ah c'est vrai : Vue nyctalope(voit dans le noir complet) et perçante(peut voir une fourmi à 50 m.), ouïe très fine(peut entendre une souris trottiner sous un parquet), odorat développé(équivalent à celui d'un chien), toucher fin (équivalent à celui d'un aveugle) et goût raffiné (est capable de décomposer un plat même complexe, ingrédient par ingrédient)*


Je n'avais plus le choix de toute façon...

-"Io Strano ! Je t'invoque !"

criai-je en faisant perler mon propre sang sur la lame,ce qui m'arracha une grimace de douleur. Cette fois-ci , je n'attaquais plus les rats à l'aveuglette et grâce à un bon coup de pied latéral bien placé , une bonne partie d'entre eux était maintenant K.O. Je souris , fier de mon entraînement de karaté avec mon Ermite de maître. Mais rien n'était encore gagné...

"-Pfff , ils sont partout !" grognai-je.

Je compris qu'il était inutile de vouloir tous les éliminer : ils étaient bien trop nombreux. Quand bien même j'aurai réussi ,cela m'aurais pris des heures et je n'avais pas une seconde à peine : En effet,j'avais l'impression de faiblir à chaque mouvement,chose qui m'étonnait et qui ne présageait rien de bon... Mon maître m'avait autrefois dit que les demi-loups garous étaient plus facilement atteint par le poison que les humains. Dans ce cas là ,peut-être avais-je été empoisonné ?Mais comment ? Par la chose ?

Je n'avais pas le temps de percer ce mystère,car déjà les rats revenaient à l'assaut. Mes sens affûtes repérèrent facilement un endroit d'où sembler filtrer une lueur. Je courrais comme un possédé,espérant semer les rats au passage. Un s'agrippa à mon coude. Il me mordit,et avec un grognement de douleur,je le balançais contre le mur dégoulinant.J'avais l'impression de n'avoir jamais autant couru de ma vie. Et chacun de mes mouvements semblaient me vider de plus en plus de mon énergie. Finalement,j'arrivais à l'embouchure du tunnel,mort de fatigue et couvert de morsures et de sang. Une échelle ! Je l'agrippa avec l'énergie du désespoir et me hissa tant bien que mal de barreau en barreau. Cela glissait terriblement. Soudain ma vision se troubla,je sentit ma pression sur le barreau métallique se relâcher;puis je sentit un choc sourd. Lorsque je rouvris les yeux,du sang maculait ma vision et j'avais horriblement mal à la tête et au dos.

*-Aïe... Mais c'est que ça fait deux fois que je m'évanouis moi !je faiblis ou quoi ? je dois être sérieusement amoché !*

Cette fois-ci , je me remis facilement sur mes jambes. J'allais réussir à sortir d'ici , à la fin ??? j'agrippai le barreau et réussi cette fois à atteindre la plaque d'égout sans encombres. Je la poussa et me hissa vers l'extérieur à la force de mes bras. J'essuya tant bien que mal le sang qui continuait à couler de mon front,et tenta de donner un meilleur aspect à mes superbes vêtements de marques bons pour la poubelle. Mais je n'allais pas chipoter sur un petit détail de fringues ! J'étais vivant ! Oui mais... Pour combien de temps ?
______________________
Sono Angel Mordenricci ,lupo mannaro dannato, per servirvi.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:24 (2017)    Sujet du message: In the middle of the dark [en cours]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Angoulême Sorcier Index du Forum -> Rue du Hâ -> Les rues d'Angoulême Sorcier -> Les égouts Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Modified by M.Minchin Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com