Angoulême Sorcier Index du Forum
Angoulême Sorcier
Forum rpg contemporain et fantastique.
 
Angoulême Sorcier Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Retrouvailles à Arsenic et Vieilles Dentelles ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Angoulême Sorcier Index du Forum -> Rue du Hâ -> Les rues d'Angoulême Sorcier
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Renaud Rabenkorf
Adulte

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 95
Rôle: Forgeron
Masculin
Âge: 24
Focus: Bague avec une tête de corbeau
FICHE: URL

MessagePosté le: Mar 31 Mai - 07:31 (2011)    Sujet du message: Retrouvailles à Arsenic et Vieilles Dentelles Répondre en citant

(J'arrive de LA)















Alors que Renaud venait de sortir de l'hôpital, il se dirigea vers la place de l'hôtel de ville, en espérant tomber par chance sur la boutique où se trouvait Alita. Mais manque de pot et pas de chance, il y avait rien qui ressemblé à une boutique d'Antiquité sur la place de la Mairie. Il demanda alors son chemin à une personne assez âgée qui se trouvait près de lui, mais la personne ne savait rien et Renaud commença alors à passer ses nerfs sur lui. Il lui mit même une gifle, avant de décider de partir à droite, en direction de la rue du Hâ...

En partant sur la droite il vit une tour pleines de petites fenêtres, rien de bien étonnant dans une ville au style du XIXe siècle, et quand il redescendit son regard, il décida de poursuivre sa recherche pour trouver la boutique. Mais après quelques minutes de marche, il vit une boutique qu'il avait déjà vu auparavant. Cette fameuse boutique ou l'on vendait des baguettes japonaise au prix exorbitant. Et, il comprit qu'ici il y à pas de boutique d'Antiquité, car il se souvint très bien de cette endroit.

Quand il fit un demi tour sur lui même, il remarqua qu'il y avait beaucoup plus de personnes dans la rue, que tout à l'heure, mais heureusement, il avait une méthode bien à lui pour parvenir à calmer sa nervosité et sa misanthropie. Il commença alors à chantonner un air des Beatles, et repartit en direction de l'Hôtel de ville.

Sans même s'en rendre compte, il était déjà en l'espace de seulement quelques minutes, sur la place de l'Hôtel de Ville. Il regarda une nouvelle fois autour de lui pour voir s'il n'y aurait pas une boutique d'Antiquité dans les parages. Mais rien, comme tout à l'heure. Alors il décida de partir cette fois-ci à gauche, enfin, tout droit comme il venait d'en face. Puis en chemin, pour une raison inconnue, il ressentit la mort. Il avait l'habitude, mais là, c'était quelque chose de plus fort que d'habitude, surtout là ou il était. Peut-être qu'il allait y avoir un nouveau mort cette nuit, à cet endroit précis, mais peu importe, il décida de fermer les yeux là-dessus pour le moment et de reprendre son chemin.

Après quelques mètres, une fois arrivé de l'autre côté de la rue du Hâ, il aperçut une boutique qui ressemble à une boutique d'antiquité, il regarda la pancarte et vit: Arsenic et Vieilles Dentelles. Un nom parfait pour une boutique d'antiquaire, en plus il y avait pleins de petits objets anciens.

Il commença alors à poser sa main sur la poignée de porte, et la poussa. Mais voilà, problème. La porte était fermée. Il commença alors à frapper trois fois sur la porte. Tous les passants dans la rue le regardaient bizarrement... aller savoir pour quoi. Puis, après avoir frappé, il remarqua sur la porte, une petite affiche collée sur la vitrine juste au-dessus de la poignée de porte, qui disait: Sonnez avant d'entrer.

Il appuya alors sur la sonnette, laissant son doigt sur la sonnette quelques secondes. Et oui, il fallait sonner pour que quelqu'un vienne ouvrir. Et, après quelques instants seulement, une personne qui connaissait très bien, ouvrit la porte. Et, Renaud dit alors avec étonnement "Maman ?!" dit-il en Allemand. Tout heureux, il oublia tout autour de lui, et enlaça sa mère comme un enfant. Ayant deux petites marches pour pouvoir entrer dans la boutique, son visage atterrit directement sur le vendre d'Alita.


Dernière édition par Renaud Rabenkorf le Ven 10 Oct - 00:00 (2014); édité 5 fois
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Mar 31 Mai - 07:31 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alita Rabenkörf
PNJ

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2011
Messages: 5
Rôle: Antiquaire
Féminin
Âge: 30 ans
Focus: Emotif
FICHE: URL

MessagePosté le: Mar 31 Mai - 14:32 (2011)    Sujet du message: Retrouvailles à Arsenic et Vieilles Dentelles Répondre en citant

Alita venait de remettre de l'ordre dans la vitrine exposée de la boutique. Elle rendait service. Cette boutique n'avait pas le cachet de la sienne. Elle était trop encombrée de bric et de broc pour valoir son standing. Mais bon, Alita haussa les épaules, c'était un toit et l'assurance d'avoir toujours sa place dans cet horripilant petit monde !

Elle soupira. Non, vraiment, cette boutique n'aurait jamais le cachet de la sienne ! Quant aux clients, n'en parlons même pas ! D'ailleurs, tiens ! Il y en avait un qui s'en prenait à la porte. Le dos tourné, Alita marmonna : " - Apprends à lire !". Combien d'entre eux essayaient d'entrer sans lire la petite pancarte !

Soudain le timbre métallique de la sonnette retentit. Alita se redressa. " - Ah ? tiens... Ça y est ! Il a apprit à lire !" songea t-elle avec méchanceté. D'ailleurs le client en question, non content d'avoir fait une bourde semblait au contraire passer ses nerfs sur le pauvre bout de métal. Alita soupira de nouveau. Encore un pressé, un de ceux qui s'imaginent que tout leur est du et que lorsqu'ils se trompent, c'est de la faute au monde entier plutôt que la leur !

Alita se déplaça vers la porte. Qu'ils pouvaient être pénibles ces péquenots qui fréquentaient la boutique en se faisant passer pour des princes alors qu'ils ne fréquentaient pas les boutiques comme la sienne parce que justement, ils n'avaient pas d'argent ! Que voudrait-il, celui-là ? Un meuble Louix XV pour le prix d'un tabouret IKEA ?

Soudain, le visage d'Alita s'éclaira. Elle s'approchait de la porte et venait de reconnaître de l'autre coté un visage connu. Elle ouvrit la porte et Renaud lui attrapa la taille en s'y frottant comme un gros bébé. La jeune femme d'abord surprise revint rapidement de son étonnement et posa sa main sur les cheveux du garçon avant de la retirer tout de suite... " - Dis donc, mon cher enfant, je ne t'ai pas laissé depuis plus de vingt-quatre heures et voilà que tu me reviens crotté comme un chat de gouttière !" s'amusa t-elle de lui.

Elle reposa sa main sur sa tête et demanda :" - Tu ne peux plus te passer de moi ? On dirait...?"
Revenir en haut
Renaud Rabenkorf
Adulte

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 95
Rôle: Forgeron
Masculin
Âge: 24
Focus: Bague avec une tête de corbeau
FICHE: URL

MessagePosté le: Mar 31 Mai - 20:47 (2011)    Sujet du message: Retrouvailles à Arsenic et Vieilles Dentelles Répondre en citant

Renaud, était content, il avait enfin retrouvait Alita. Et, en l'ayant retrouvé, il exprima sa joie en faisant quelque chose qu'il, généralement. Était beaucoup trop timide pour le faire: Un câlin. Il pensa aussi qu'il allait enfin pouvoir quitter cet endroit qu'il n'appréciait guère. Et pouvait enfin lui demandait la phrase magique pour ouvrir la porte cochère. Mais, avant même qu'il n'ouvrit la bouche qui était encore posée contre le ventre d'Alita. Celle-ci se mit à se moquer de lui comme elle savait si bien le faire. Renaud lui rétorqua alors "Chat de gouttière hein ?!... Généralement tu râles quand je t'en fais pas. Et là, tu vas me dire que tu n'es pas contente ?!." dit-il avec un petit sourire, avant de reprendre en disant "Et puis, ce n’est pas que je ne peux pas me passer de toi, c'est juste que. Je vais enfin pouvoir quitter cet endroit!... bon d'accord, je suis aussi très heureux de t'avoir retrouvé. Et puis c'est quand même grâce à toi que j'ai une vraie famille" dit-il en Allemand. Avec la dernière phrase qu'il murmura avec une certaine enthousiasme. Puis il continua avec "Parce que... pour une raison inconnue. C'est gens. Cette ville. Cette atmosphère... ça m'énerve..." dit-il en Allemand. Car il avait toujours l'impression que les gens le regardaient bizarrement.

Puis, quand il retira sa tête du ventre d'Alita tout en gardant ses mains autour d'elle, il s'aperçut que sa mère était certainement en train de travailler, car elle avait sur elle un petit tablier blanc, sans doute était-elle en train de faire la poussière au magasin, ou autre chose. Il ne pouvait pas supporter ça, la voir travailler dans ce magasin, qui avait l'air minable, avec aucune classe. Il ne pouvait pas accepter ça, ce n'était pas digne d'une femme de son rang... ce n'était pas digne de sa mère. Alors il lui dit "Tu travailles ici ?!... Pourquoi ? Tu dois de l'argent ?! Tu veux que je t'aide ?!" dit-il en Allemand

Mais Renaud se sentit tout de suite mal à l'aise de l'avoir questionner comme ça. Du coup, il changea de sujet tout de suite après. Puis il se souvint d'une chose, il mit alors sa main dans la poche de son manteau et en sortit une lettre. Mais oui ! La fameuse lettre qu'il avait reçu la nuit de son arrivée. En voilà un bon moyen pour changer de sujet. Il regarda alors Alita dans les yeux et il lui dit "Tiens, aussi ! Des types bizarres m'ont apporté ça, et je ne sais vraiment pas de quoi ça veut parler" lui dit-il en Allemand. Puis Renaud lui tendit alors la lettre pour qu'elle puisse regarder ça de plus près.

Il se rappela aussi d'une autre chose. Il se dit qu'il devrait peut-être lui parler de la tâche qu'il avait au tibia à cause de la créature. Mais son orgueil en prendrait un coup. Lui dire qu'il s’était fait blesser par une créature des limbes... rien que d'y pensé, ça le rendait malade. Non, vraiment, plutôt mourir que de perdre l'estime de sa mère. Mais comme toujours, Renaud était strictement incapable de lui cacher quoi que ce soit, et finit par lui raconter tout ce qu'il s'était passé la nuit dernière.


Dernière édition par Renaud Rabenkorf le Ven 10 Oct - 00:14 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
MSN
Niamh
Créatures

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2011
Messages: 80
Rôle: Fée
Féminin
Âge: 16
Focus: Index pointé
FICHE: URL

MessagePosté le: Mer 8 Juin - 16:25 (2011)    Sujet du message: Retrouvailles à Arsenic et Vieilles Dentelles Répondre en citant

Après avoir quitté la Scie Rose, Niamh, sous sa forme féerique, donc en vol, chercha activement la dénommée rue du Hâ. Une fois qu'elle l'eut trouvée, elle la remonta en s'arrêtant sur chaque vitrine pouvant évoquer celle d'un antiquaire... Jusqu'à ce qu'elle aperçoive Renaud, au loin, qui entrait dans l'une d'elles. La Floralière enclencha la sixième, l'air lissant ses joues pour une forme plus aérodynamique !

Elle s'invita dans le magasin telle une micro fusée ayant oublié les freins :

"Oooh zut !"

Pour s'écraser derrière le crâne de Renaud - headshot! - qui était en plein câlin avec une grande brune.

Niamh escalada le cuir chevelu de sire Keu pour se hisser en haut de son crâne et dévisager l'interlocutrice. Ouais, correspondance parfaite avec la description de Plee.

La Floralière reprit alors sa forme humaine, donc les cuisses sur les épaules de Renaud comme font les enfants avec papa, sans se soucier du poids qui allait sans doute irrémédiablement les attirer par terre. Ceci dit, Niamh commença à parler en pointant un index vindicatif vers Alita.

"Dame Alita ! Police de Brocéliande, Floralière Niamh ! Vous avez trafiqué avec un certain Deep le vol d'un objet auprès d'une Banshee criminelle de mon monde ! J'ai été envoyée pour les retrouver, alors dites-moi tout !"

Le début de son propos était une pure spéculation et partiellement emporté par le jeu de l'enquête, mais on obtenait pas de réponses en exposant des incertitudes, ni en se montrant un peu trop polie. Alita était suspecte après tout.
______________________
"Je suis Niamh. Je cherche, je cherche... Je me demande ce qu'on veut qu'je cherche..."
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Renaud Rabenkorf
Adulte

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 95
Rôle: Forgeron
Masculin
Âge: 24
Focus: Bague avec une tête de corbeau
FICHE: URL

MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 17:22 (2011)    Sujet du message: Retrouvailles à Arsenic et Vieilles Dentelles Répondre en citant

Renaud, était en train de raconter ses mésaventures à Alita.

"Quand je suis arrivé, je me suis rendu dans l'hôtel de ville. Et, là. J'ai perdu connaissance, ne me demande pas pourquoi ?! Puis après que j'ai aidé une jeune femme qui se faisait attaquer par une créature... bizarre. D'ailleurs, cette créature je l'ai rencontré de nouveau devant la Scie Rose, une taverne quelque part. Où cette fois-ci, un homme se faisait attaquer. D'ailleurs, c'est là que j'ai attrapé cette chose que j'ai au Tibia. Le lendemain... enfin, aujourd'hui donc j'ai vu un médecin, qui ne savait rien sur ça. Et quand j'ai vu son collier, elle ma dit qu'elle l'avait acheté ici. Alors je suis venu... et me voilà" dit-il en Allemand

Renaud, avait fait tour. Mais ne voulait pas dire qu'il avait aidé le patron de la Scie Rose pendant toute une journée. Et ne voulait rien dire non plus sur ce que le médecin lui avait annoncé à propos de sa maladie, il préférait garder ceci pour lui.

Toujours dans les bras de sa mère. Renaud attendait paisiblement sa réponse concernant la lettre. Cette fameuse lettre bizarre qu'il l'avait reçu d'une silhouette qui disparut dans l'ombre d'une ruelle comme par magie le jour de son arrivé.

Puis son crâne commença à le chatouiller. Il commença alors à se gratter la tête quand tout d'un coup Niamh apparût sur lui ! Renaud, surprit par tout ça ne réussit pas à tenir debout, et tomba sur les fesses. Il se retourna violemment pour lui dire quelques mots d'oiseaux quand il entendit le mot - Police.

Incroyable. Niamh, était en réalité un flic ! S'en était trop pour Renaud, il ne pouvait plus supporter ça ! Et en plus elle avait l'audace de menacer Alita. Sa mère, sous ses yeux. Renaud vit immédiatement rouge ! Et sortit sa Lame de Damas. Quand il allait porter le premier coup pour tuer Niamh. La main d'Alita vint alors se posée sur l'épaule de Renaud pour le calmer.

"Un flic ! Je s'rai toi ! J'ferai plus aucuns pas ! crois-moi au moindre faux mouvement, je te coupe en deux ! Si tous les gens ici, sont pareils que toi, j'préfère devenir un Sith !... enfin un sorcier noir !. D'ailleurs... j'vais l'devenir !. Parce qu'ici y m'énerve tous !" dit-il en Français.

Mais, même si Renaud avait renoncé de tué Niamh, il garda sa lame dans sa main gauche et commença à concentrer son pouvoir dans sa main droite. Prêt à la tuer comme le bouquet de fleurs du jeune homme qui était dans la Scie Rose un peu plus tôt. Puis, il se plaça entre Niamh et Alita. Et fixa du regard la fée, prêt à la tué au moindre faux mouvement, et ça, même si Alita recommençait pour l'en empêché.


Dernière édition par Renaud Rabenkorf le Ven 10 Oct - 00:51 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
MSN
Alita Rabenkörf
PNJ

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2011
Messages: 5
Rôle: Antiquaire
Féminin
Âge: 30 ans
Focus: Emotif
FICHE: URL

MessagePosté le: Dim 12 Juin - 19:00 (2011)    Sujet du message: Retrouvailles à Arsenic et Vieilles Dentelles Répondre en citant

Alita prit le papier que Renaud lui tendit. Elle le lut rapidement :

Citation:
"La vérité est sous tes yeux, regarde bien! Ou tu feras partie toi aussi de nos ennemis de toujours!"


Renaud se détacha du même mouvement et une fille apparut sur ses épaules. Alita froissa le papier et le rangea à son tour dans sa poche, le regard fermé. Renaud s'écroulait sous le poids de la jeune fille qui babillait à la manière des fées, affirmant faisant partie de la Police féerique ce à quoi, Alita releva un sourcil.

    "Dame Alita ! Police de Brocéliande, Floralière Niamh ! Vous avez trafiqué avec un certain Deep le vol d'un objet auprès d'une Banshee criminelle de mon monde ! J'ai été envoyée pour les retrouver, alors dites-moi tout !" dit-elle le petit bout du nez froncé.


La jeune femme ouvrit la bouche mais Renaud sauta sur ses pieds et menaça de transformer la petite créature qui avait prit forme humaine en puzzle. Elle sauta sur l'occasion. Ce message... Il fallait que Renaud passe définitivement du coté obscur et qu'il serve leur maître de l'Entropie. Et puis, elle était curieuse de savoir ce que la petite fée avait à dire... Elle posa donc sa main sur l'épaule du jeune homme - qui avait prit un tel coup de vieux qu'on aurait dit un homme de l'âge d'Alita... Peut-être même plus âgé... La métamorphose s'opérait... - afin de le calmer et d'épargner la jeune fille, mais aussi pour y récolter quelques cheveux sans qu'il ne s'aperçoivent de rien.

Elle les glissa dans le papier froissé dans sa poche. Et tandis que Renaud la surveillait de près, elle parla. " - Je connais effectivement un dénommé Deep." commença t-elle sans exprimer la moindre émotion. " - Il m'apporte régulièrement des artefacts et des objets anciens qu'il achète pour moi. J'ignore de quoi vous parlez !" conclua t-elle sèchement.
Revenir en haut
Niamh
Créatures

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2011
Messages: 80
Rôle: Fée
Féminin
Âge: 16
Focus: Index pointé
FICHE: URL

MessagePosté le: Mer 22 Juin - 13:39 (2011)    Sujet du message: Retrouvailles à Arsenic et Vieilles Dentelles Répondre en citant

Niamh n'aimait pas ce qu'elle entendait, ni ce qu'elle ne lisait pas sur le visage de la femme.
Et elle n'aimait pas les menaces de Renaud non plus.

"Je ne suis pas ici pour vous faire du tort,
voulut-elle temporiser. Je veux juste retrouver cet objet. Vous connaissez Deep, vous dites qu'il vous apporte des objets anciens et des artefacts, donc vous savez !"

Elle se plaça devant Alita et fixa son regard bleu dans le sien.

"Un jeune homme est mort pour - en toute ignorance - avoir aidé votre associé à obtenir cet objet qu'il vous a revendu, murmura-t-elle avec tristesse. Deep ne l'a pas acheté, il l'a volé. Cela ne vous fait rien qu'un garçon de dix-huit ans meure pour que cette chose entre en votre possession ?"

Elle inspira doucement.

"Je sais de source sûre que vous avez rencontré Deep, ici, pour qu'il vous remette cet objet en main propre. Dites-moi la vérité et je m'en irai."
______________________
"Je suis Niamh. Je cherche, je cherche... Je me demande ce qu'on veut qu'je cherche..."
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Alita Rabenkörf
PNJ

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2011
Messages: 5
Rôle: Antiquaire
Féminin
Âge: 30 ans
Focus: Emotif
FICHE: URL

MessagePosté le: Jeu 23 Juin - 16:34 (2011)    Sujet du message: Retrouvailles à Arsenic et Vieilles Dentelles Répondre en citant

C'est qu'elle insistait la petite ! Elle ne comprenait pas qu'Alita ne reconnaitrait jamais encourager la délinquance, le vol, le crime. Et pour cela, elle avait une excellente parade : L'innocence. Elle regarda Renaud une seconde, et lui dit gentiment : " - Entre, mon chaton. Cette demoiselle et moi finissons et nous pourrons ensuite parler."

Elle lui laissa la place pour entrer dans le magasin et mit ses poings sur ses hanches. " - Déjà, je n'ai pas vu Deep ici, c'est à Lutèce que je le rencontre. Ensuite, comme je vous l'ai dit, j'ignore tout des méfaits dont vous me parlez."

" - Deep est un de mes fournisseurs. Il m'apporte des objets, je les évalue, je les lui achète, ça s'arrête là." conclut-elle sans perdre un instant son calme bien que le ton employé ne sonnait pas spécialement aimable. " - Et c'est la vérité." affirma t-elle.

" - Et puis, vous voilà, parlant de je ne sais quel objet... En voilà assez ! Si vous me dites que Deep est malhonnête et bien, je lui parlerai. Je ne peux rien d'autre pour vous." Elle fit alors demi-tour et entra à son tour dans l'obscure boutique d'Arsenic et Vieilles Dentelles qui portait bien son nom aux relents de poussière et de moisissure qui en sortaient.
Revenir en haut
Renaud Rabenkorf
Adulte

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 95
Rôle: Forgeron
Masculin
Âge: 24
Focus: Bague avec une tête de corbeau
FICHE: URL

MessagePosté le: Ven 24 Juin - 11:03 (2011)    Sujet du message: Retrouvailles à Arsenic et Vieilles Dentelles Répondre en citant

Alors que Renaud était toujours entre Alita et Niamh, il sentit que Niamh ne voulait pas en rester là. Et ceci agacé Renaud, qu'elle essayait avec insistance de faire dire à Alita quelque chose, alors que celle-ci n’en avait pas envie. Puis quand elle eut fini, elle fit un pas pour s'approcher d'Alita. Ce à quoi Renaud plaça, immédiatement sa lame en face de la gorge de Niamh. C'était le premier avertissement, encore un pas, et il lui tranchera sans la moindre pitié et sans la moindre hésitation. Enfin ! Renaud avait repris un peu de sa véritable nature, il en avait presque les yeux qui pétillé de jouissance à l'idée de la tué...

Mais alors qu'il était toujours en train de menacer Niamh, avec sa lame. Alita lui demanda de l'attendre dans la boutique. Renaud eut un moment d'hésitation entre: Entré dans la boutique sans la moindre contestation, car il n'aimait pas désobéir à Alita. Ou rester pour éliminer Niamh au moindre faux mouvement, et pouvoir protéger Alita.

Mais le choix fut bref. Il baissa alors sa lame, puis il la rapprocha vers lui, et commença à la caresser délicatement avec sa main droite, et avec un regard pour moins effrayant... Puis quand il arrêta de la caresser, il laissa sa main dessus et dit "Ne t'inquiète pas ma belle, un jour, tu y goûteras... tu goûteras à son sang !" dit-il en Allemand, tout en regardant Niamh avec ses yeux, sans lever la tête. Sans doute pour donner une expression de psychopathe comme il aimait bien faire. Il rangea alors sa lame, puis entra dans la boutique. Mais juste avant qu'il n'entre, il dit tout haut, son regard dirigé vers la porte d'entrée où il voyait le reflet de Niamh dans le carreau "Je t'ai à l'oeil !" dit-il en Français, et entra finalement dans la boutique.

Dans la boutique, tout était recouvert de poussière datant au moins du moyen âge, c'était sale, humide avec de la moisissure aux quatre coins des murs de la boutique, il y avait des araignées, et des souris qui étaient un peu partout. Et bien entendu, Corbs, qui était sur le haut du dos de la chaise devant la caisse du magasin, ce magasin n'était vraiment pas digne d'Alita...

Puis quand Renaud s'approcha de Corbs et lui dit "Alors l'ami ça fait un baille !" dit-il en Allemand. Et pour la première fois, Corbs se mit à parler et dit à Renaud "Au lieu de me parler passe moi une clope, je sais que tu en a toujours au moins une sur toi !" dit-il en Allemand. Incroyable le Corbeau savait parler, mais au lieu d'être surpris, Renaud commença avec avoir un petit rictus. Il lui passa alors une cigarette, et lui alluma, et repartit devant la vitre de la boutique pour garder un oeil sur Niamh, et tout en regardant ce qu'il se passait dehors Renaud demanda à Corbs

"Dit moi... tu étais bien un sorcier avant d'être un corbeau ? Et pourquoi tu ne m’as jamais parlé auparavant ?" lui demanda-t-il en Allemand. Corbs lui répondit alors "Oui, j'était un sorcier, un médecin plus précisément, j'ai... était... bannis en quelque sorte, si tu veux tout savoir, un des ministres du haut Conseil Magique était malade, alors étant son médecin j'ai tout de suite inventé une potion qui permet de guérir n'importe qu'elle maladie. Et, en seulement 4 jours, mais... mon rival, Sechstein, avait rajouté de l'oxalique, un acide très mortel, sans que je ne le sache, enfin je pense. Et ça a eu l'effet inverse du coup, au lieu de le guérir, comme pour les souris que j'utilisais habituellement, ça l'a tué. Du coup le conseil magique m'a transformé en corbeau, et à détruit toutes mes recherches pour me punir. Et sans même me demander ce qu'il s'est passé. Et depuis, j'ai juré vengeance !. C'est comme ça que j'ai rencontrer Alita, dans... enfin bref. Et si je ne t'ai jamais parlé c'est parce que je ne voulais pas te faire peur" lui dit-il en Allemand

Renaud, était désolé pour lui, mais eut quand même un petit ricanement quand il lui avait dit qu'il ne voulait pas lui faire peur. Mais en même temps il le comprenait, vouloir une vengeance, Renaud en avait une lui aussi... la société. Et bientôt cette, Niamh. Qui avait manqué honteusement de respect à Alita. Alors qu'il regardait toujours par la fenêtre en train de fixer du regard Niamh, il s'alluma une cigarette, et se mit à toussé... alors il prit un coup de Whisky, avec sa petite bouteille qu'il gardait dans sa poche intérieure de son manteau, pour calmer la toux.

Puis il demanda à Corbs "Dis-moi ... (soupir) ... (il tourna la tête vers Corbs) ... et, on fait comment pour soigner ce que j'ai à la jambe ?" lui dit-il en Allemand. Sur quoi, Corbs lui répondit "Et bien, si j'avais encore ma potion tu serais déjà guéri, mais bon... je ne sais pas exactement ce que tu as, mais, moi je te conseille le chaman du clan Cairn qui habitent dans l'hôtel de ville, je le connais bien, ou alors nôtre chaman... enfin ! oublier ça ! Vas voir le chaman du clan Cairn plus tôt et dit lui que tu viens de la part de Corbs il comprendra *faut que j'arrête de parler sinon il va se douter de quelque chose*" dit-il en Allemand.

Renaud avait enfin eu la solution finale à son problème, grâce à Corbs, et tout content, il attendit patiemment le retour d'Alita, mais toujours avec yeux fixant ceux de Niamh, par la fenêtre.


Dernière édition par Renaud Rabenkorf le Ven 10 Oct - 03:50 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
MSN
Niamh
Créatures

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2011
Messages: 80
Rôle: Fée
Féminin
Âge: 16
Focus: Index pointé
FICHE: URL

MessagePosté le: Ven 8 Juil - 17:56 (2011)    Sujet du message: Retrouvailles à Arsenic et Vieilles Dentelles Répondre en citant

Niamh se glaça d'effroi au moment où sa gorge fut chatouillée par la lame de Renaud, mais surtout lorsque le regard de ce dernier la transperça plus sûrement que n'importe quel jouet mortel.

Ce fut sans succès qu'elle tenta de contenir un long frisson. Il prit naissance au creux de ses hanches pour remonter insidieusement jusqu'à sa nuque et secoua ses frêles épaules.

*C'est officiel, ce monde aussi est pourri jusqu'à la moelle !* songea-t-elle tristement aux différents mensonges et dénis d'Alita.

Niamh croyait dur comme fer à la version de son amie Plee !

Elle ne se déroba pourtant pas au regard d'Alita ou de Renaud et les laissa la quitter. Droite comme un i, elle prit sa décision ! Alita et ses mensonges ne perdront rien pour attendre !

"Je reviendrai !" lança-t-elle fermement vers l'entrée de la boutique ; les mains en porte-voix.

Puis, sous sa forme féerique, elle décida de faire, le plus discrètement possible, le tour de la boutique pour en repérer la moindre petite entrée.

Ceci fait (ou non), elle partit à tire-d'aile retourner auprès de Plee. La cabane du jeune garçon l'intriguait. Peut-être y avait-il quelque chose d'intéressant ou d'utile ?

>Jardins de Félicien
______________________
"Je suis Niamh. Je cherche, je cherche... Je me demande ce qu'on veut qu'je cherche..."
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Alita Rabenkörf
PNJ

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2011
Messages: 5
Rôle: Antiquaire
Féminin
Âge: 30 ans
Focus: Emotif
FICHE: URL

MessagePosté le: Sam 23 Juil - 13:36 (2011)    Sujet du message: Retrouvailles à Arsenic et Vieilles Dentelles Répondre en citant

" - Oui, oui, c'est ça... Tu n'auras qu'à revenir... " ajouta tout bas Alita qui a déjà fermé la porte. Elle soupira. *Bon débarras... * et se tourna enfin vers son jeune apprenti. Jetant un regard à Corbs, elle lui dit avec un petit air taquin : " - Oui, heureusement que tu l'as perdu ta potion, parce que sans savoir ce que c'est, ta conviction de guérir Renaud s'envolerait bien vite avec !"

" - A ta place, mon chaton, je ne croirai pas trop les vanités de ce corbeau !"
rit-elle enfin. " - Mais c'est une bonne idée, le chamane du Clan du Cairn. Au moins lui, saura de quoi il parle. Le seul inconvénient c'est qu'il est toujours entouré par sa meute de chiens de garde et lui-même, malgré son apparence vieillotte, est extrêmement puissant. Un mot de travers, Renaud, un geste déplacé, et tu te retrouveras en pâté pour chien..."

Elle s'approcha de lui et le colla à sa poitrine tout en lui caressant les cheveux d'un air doux. " - Et je te connais mon petit homme... Ils ne vont pas te comprendre... J'ai une autre solution... "

Elle se détacha de lui, entoura son visage de ses deux mains pour plonger son regard compréhensif dans celui du jeune homme et lui murmura doucement : " - Mais nous nous en occuperons après !" Elle laissa alors Renaud et alla prendre son long manteau gris métallique. D'un geste ample, elle le fit voler par dessus ses épaules et l'enfila dans le même mouvement avant de se rediriger vers la porte.

" - Allons, jeune homme ! En route !" Et là dessus, elle ouvrit la porte et attendit Renaud...
Revenir en haut
Renaud Rabenkorf
Adulte

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 95
Rôle: Forgeron
Masculin
Âge: 24
Focus: Bague avec une tête de corbeau
FICHE: URL

MessagePosté le: Sam 23 Juil - 15:39 (2011)    Sujet du message: Retrouvailles à Arsenic et Vieilles Dentelles Répondre en citant

Quand Alita rentra enfin dans la boutique, avec un air blasé, visiblement. Renaud, qui était devant la fenêtre juste à côté de la porte, s'approcha d'elle une fois entré, et lui demanda Allemand "Tu vas bien maman ?". Puis une fois leur petite conservation avec Corbs finit, elle lui parla du Clan du Cairn, ou Renaud lui dit juste après qu'elle ait fini sa petite explication "De toute façon, j'ai pas l'intention..." Mais, Renaud n'à même pas pu terminer sa phrase qu'Alita s'approcha de lui, et colla sa tête sur elle...

Peut-être par réflexe, ou par admiration, mais quand Alita colla la tête de Renaud sur elle, celui-ci ferma les yeux. Il avait une telle confiance en elle, qu'il en baissa complètement sa garde, il en était même complètement décontracter, il ne bougea plus, toute son agressivité disparût tout d'un coup respirant même au rythme de la poitrine de sa mère. Il en oublia même ce qu'il voulait dire juste avant. Et juste pour casser l'ambiance, Corbs leur dit "Qu'elle scène émouvante ! j'en ai presque la larme à l'œil". Mais Corbs se retrouva bien seul, quand personne ne lui rétorqua quoi que ce soit...

Puis, quand Alita dit à Renaud, que, personne ne le comprend, il eut comme un doute, il pensa *Alors même elle ne me comprend pas ?!... Non, c'est impossible !... Sinon elle ne m'aurait jamais dit ça ! Elle me connait par cœur, comment j'ai pu douter une nouvelle fois d'elle !* puis par dégout envers lui même, il serra les poings, et se mord la langue

Renaud était encore plongé dans ses pensées, quand il sentit deux mains chaudes et douces, qui entourèrent son visage, puis quand il sortit entièrement de ses pensées, il vit deux yeux, d'un vert émeraude incroyablement magnifique, c'étaient ceux de sa mère. Ce regard voulait tout dire. Comment Renaud avait pu douter d'elle, il s'en voulait, puis quand Alita lui murmura doucement à l'oreille, qu'elle allait l'aider après, à éliminer cette chose, Renaud eut comme un soupir de bonheur, et un poids en moins sur les épaules...

Quand Alita avait enfilé son manteau, d'un geste qu'elle aimait tant faire, elle dit à Renaud qu'il fallait partir... Renaud enfila alors sa casquette, et suivit Alita sans même se poser de questions. Renaud avait marre de douter d'elle de temps en temps, alors il avait pris une décision. Décision qu'il ne devra en aucuns cas trahir, et cette décision est de lui faire toujours confiance, même si elle à tort, même si il doit en mourir, ou même si il doit tuer pour elle.

Puis juste devant la porte, il sentit comme un coup de poignard dans le cœur !, il fit un petit bruit de douleur, forte heureusement il parvient à se retenir sur le mur pour ne pas tomber. Le processus continu. Puis il regarda tout de suite après si Alita l'avait remarquée, mais forte heureusement elle ne le regardait pas à ce moment-là, Renaud prit alors une grande inspiration, et expira doucement pour reprendre ses forces et ses esprits.

Puis quand Renaud sortit de la boutique, il fit un petit sourire à sa mère, s'alluma une cigarette, et comme un enfant de cinq ans... Ou presque, il ne quitta pas sa mère d'une semelle pendant tout le trajet, non pas parce qu'il a peur de se perdre, mais tout simplement pour la défendre si jamais on l'attaque.
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:22 (2017)    Sujet du message: Retrouvailles à Arsenic et Vieilles Dentelles

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Angoulême Sorcier Index du Forum -> Rue du Hâ -> Les rues d'Angoulême Sorcier Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Modified by M.Minchin Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com